Découvrons et re-découvrons la nature

26 juin 2020 | 0 commentaires

Profitons de ce temps qui nous est donné pour vivre le printemps au rythme de la nature qui nous entoure.

Que votre enfant soit botaniste en herbe, apprenti.e chimiste ou physicien, proposez-lui des expériences toutes simples, ou juste observer un graine qui germe, un bouton de fleur qui éclot, le chant d’une tourterelle, …

« Il doit y avoir une disposition pour que l’enfant ait un contact avec la nature, comprendre et apprécier l’ordre, l’harmonie, et la beauté de la nature. » Maria Montessori

La nature fourmille d’innombrables expériences pratiques et sensorielles, et sont source d’apprentissages au moins aussi riches que les apprentissages scolaires, et le tout dans un souci écolo-économique : pommes de pin, brindilles, coquillages, feuilles tombées, cailloux, etc. Autant d’éléments que la nature nous offre gracieusement et qui peuvent être recyclés.

Dans la nature, les enfants sont aussi libres d’observer, d’expérimenter, ils apprennent à se connecter avec le monde qui les entoure, avec autonomie et indépendance, car ils ne sollicitent que très peu les adultes.

Voici quelques pistes pour accompagner vos bulbilles dans cette observation et connexion à la nature :

  • jardiner : activité pratique très riche en pédagogie Montessori, où l’enfant est libre de se salir, ils adorent !!
  • observer les insectes
  • réaliser un herbier
  • contempler les étoiles en famille, un soir d’été avec une couverture et une veillée plus tardive, mais quel moment intense et magique à la fois !
Réaliser un herbier

Si vous n’avez pas de jardin ou d’extérieur à proximité, qu’à cela ne tienne, vous pouvez vous procurer un germoir et faire pousser des graines germées à déguster avec une salade réalisée avec votre bulbille.

Germoir et graines germées

Vous pouvez également faire pousser des tomates très simplement : gardez quelques graines d’une belle tomate ( bio de préférence ) ,

 Faites-les sécher,

disposez un peu de terre au fond de quelques coquilles d’œufs préalablement rincées,

 plantez vos graines et arrosez  un peu tous les jours pour conserver la terre humide.

Si vous avez à disposition un compte-goutte, votre bulbille pourra arroser les graines et dans le  même temps travailler concentration, précision et motricité fine !

Plants de tomates dans des coquilles d’œufs

Et patience, en quelques jours, les premières feuilles ne tarderont pas à poindre et quand les plants seront devenus bien grands, il faudra les replanter en gardant la coquille directement dans un contenant avec de la terre.

Pour terminer ce bulbibillet, nous vous proposons un support que nous partageons avec plaisir : pour noter ou dessiner les observations diverses et variées, que chacun peut remplir à sa guise.

fiche d’observation

Bulbillement vôtre

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *