Montessori, notre inspiration

Présentation de Maria Montessori

Maria Montessori (1870-1952) est l’une des premières femmes docteur de médecine en Italie. Elle est également diplômée de philosophie et de sciences de la vie.

C’est à partir de ses observations faites au sein d’un hôpital psychiatrique dans lequel elle intervient auprès d’enfants dits « déficients » que s’édifie sa pédagogie scientifique, étayée par les recherches des médecins Jean Itard et Edouard Seguin.

Elle continuera de l’enrichir tout au long de sa vie évoluant au fil de ses formations, voyages, rencontres.

Maria Montessori met à jour les différentes phases du développement de l’enfant, les caractéristiques de ses « périodes sensibles », et crée un matériel didactique qui accompagne chaque notion. Pédagogie de plus d’un siècle qui trouve tant écho aujourd’hui, ce qui fait de Maria Montessori une grande visionnaire, avec un caractère novateur indéniable.

La pédagogie Montessori est inspirée par son rêve de créer un monde meilleur, le rêve d’une éducation pour la paix.

Maria Montessori

Quelques clés pour mieux comprendre la pédagogie Montessori

 « Aide-moi à faire seul »

Clé de voûte de la pédagogie qui veut permettre à l’enfant de développer son autonomie et de préserver son désir d’explorer le monde.

« Toute aide inutile est une entrave au développement » disait-elle, si justement : la posture de l’adulte devient celle d’un guide qui enrichit le potentiel de chaque enfant en lui façonnant un environnement adapté à ses besoins et à son échelle, et en le laissant évoluer à son rythme.

 

Le pouvoir de concentration

Au sein de la première maison des enfants (casa dei Bambini), Maria Montessori découvre « l’enfant et son secret » : le pouvoir de concentration.

L’enfant laissé libre de choisir son activité, de manipuler et de répéter autant que nécessaire, polarise son attention sur les objets de son activité.

Outre l’esprit absorbant de l’enfant qu’elle a admirablement décrit, elle met à jour aussi les « périodes sensibles » que chaque enfant traverse à son rythme, et qui lui permettent d’apprendre naturellement sans effort. Durant ces périodes, l’enfant sera naturellement attiré par un concept (langage, mathématiques, lecture …) et ressentira le besoin de répéter la même activité jusqu’à ce qu’il l’ait intégrée.

Un matériel didactique

Tous les apprentissages passent d’abord par la manipulation d’un matériel spécifique pour cheminer vers l’abstraction. Les matériels sont élaborés de façon à être manipulés selon un enchaînement très minutieux que l’éducateur présente au préalable à l’enfant. L’enfant peut ensuite librement explorer et répéter le geste jusqu’à la maîtrise complète. L’enfant ira toujours du concret vers l’abstrait.

Chaque matériel ne présente qu’un seul niveau de difficulté avec pour objectif d’intégrer une notion à la fois.

Chaque matériel comporte la possibilité d’un contrôle de l’erreur par l’enfant lui-même : il se rend compte de son erreur et peut recommencer. Cela est essentiel pour favoriser la confiance en soi, et place l’enfant en tant qu’acteur de son propre développement.